In Situ

réseau européen pour la création artistique en espace public

Rendez-vous 2009-2011

Un label moteur de la mobilité, tel s'est affirmé le réseau IN SITU à l'orée de son troisième projet. Le peloton des co-organisateurs est passé de six à huit, dont deux nouveaux entrants de l'Union. Une vingtaine de structures dans quinze pays européens ont signé la charte commune.

 

Echanger, toujours et encore. Le réseau s'est soumis à une méthode d'évaluation propre à péréniser le meilleur des dispositifs engagés. Cette auscultation in vivo s'est avérée riche d'enseignements, en particulier sur les attentes des artistes et de leurs partenaires quant aux outils d'échanges, techniques et financiers mis en place.

Neuf résidences nomades, treize compagnies invitées par huit organisateurs de festivals majeurs, un répertoire actualisé de la création dans les espaces publics européens et une exploration des pays hors réseau... La mobilité a été la pierre angulaire des engagements d'IN SITU. S'il ne fallait retenir qu'un seul indicateur, ce pourrait être celui de la programmation de compagnies étrangères par les festivals partenaires : de 35% des spectacles dans les années 2000, il est passée à 55% en 2010.

Sur un laps de temps serré, du 1er décembre 2009 au 28 février 2011, quatre dispositifs ont approfondi et adapté ceux des précédents programmes, en même temps qu'ils ont innové pour répondre aux attentes mises au jour.


4 dispositifs

Les artistes parlent aux artistes désigne un séminaire d'échanges transculturels et de remue-méninges intensifs, organisé autour des projets de dix-sept artistes choisis par autant de directeurs de festival.
Les Résidences nomades européennes ont aidé la résidence d'artistes hors de leur pays. Ou comment intégrer au plus juste la variable culturelle, dès l'amont de la création.
Directors' choice a accompagné la diffusion européenne de projets auprès de partenaires organisateurs de festivals. Son corollaire : alimenter le catalogue de créations commun aux membres du réseau.
Go & See
a piloté des missions de repérage dans sept pays européens extérieurs au réseau. Objectif : étoffer la connaissance de la création artistique contemporaine d'espace public et initier de nouveaux partenariats.


rendez-vous

Les artistes parlent aux artistes

Du 1er au 5 février 2010, dix-sept artistes et autant de directeurs de festivals se sont retrouvés à Neerpelt (Belgique), à l'invite du Domaine de Dommelhof. Objectif : échanger sur leurs pratiques artistiques, en plénière et, principalement, en workshop.
Les participants ont mesuré la profonde diversité de la création européenne, au sens culturel du terme. S'en dégage la perception d'un dialogue riche sur la force de l'art, qui transcenderait les habitus nationaux. Des liens informels se sont tissés, ce qui était l'un des objectifs de la rencontre.

Les résidences nomades européennes

Fondées sur l'idée d'injecter de l'interculturel à tous les stades du projet, les résidences ont décliné trois modes d'accompagnement : le laboratoire, en amont dès la conception (2 dossiers), l'aide à la création (4 spectacles) et le soutien à l'adaptation (3 créations).
Accueillis entre mars et décembre 2010, les neuf projets sélectionnés ont impliqué une quarantaine d'artistes originaires de onze pays. Ces « frottements » ont largement imprégné les uns et les autres, parfois durablement. En outre, le rapport aux publics s'est révélé fort, en particulier pour les spectacles co-produits par des festivals.

Directors' choice

Dans le cadre de ce dispositif, huit organisateurs de festivals européens ont bénéficié de l'aide du programme Rendez-vous pour l'invitation de treize spectacles étrangers.
A raison d'une aide de 5000 € par projet, des formats légers pour la plupart, les partenaires ont ainsi pu accueillir de une jusqu'à quatre compagnies.
Plus globalement, cette action a nourri un outil précieux pour tous les acteurs du réseau IN SITU : le répertoire de la production artistique dans les espaces publics européens initié dès 2006.

Go & See

Ils sont aux frontières de l'Union mais sont partie prenante de la grande Europe. Quelles sont leurs pratiques des arts dans l'espace public, quelles ressources créatrices abritent-ils ? C'est ce dont se sont enquis six directeurs artistiques en mission d'ambassadeurs d'IN SITU en Bulgarie, à Chypre, en Suède, en Finlande, en Lettonie, en Lituanie et en Roumanie.
De la quasi-absence à la reconnaissance en passant par des approches très différentes de ces modes d'expression, le constat est à la variété des situations et des politiques culturelles.

Coorganisateurs

Neuf membres du réseau IN SITU, dont trois nouvelles structures provenants de l'Europe centrale et septentrionale, s'associent en 2009 pour monter un projet visant à expérimenter et modéliser de nouveaux dispositifs de mobilité en Europe.


> www.en.placcc.hu
> www.atelier231.fr
> www.ctyridny.cz
> www.kit.dk
> www.lastrada.at
> www.lieuxpublics.com
> www.theateropdemarkt.be
> oerol.nl/engels/what-is-oerol/
> www.uzarts.com